Se transcender, c’est dépasser le domaine de la connaissance rationnelle. C’est franchir la limite de la perception sensorielle pour aller au-delà du monde sensible.

La transcendance donne accès à un univers infini de possibilités. Ces nouvelles perceptions au-delà des sens, génèrent de nouvelles réalités, pour de nouvelles créations dans le monde rationnel de la matière.

La porte d’entrée à ce champ infini de possibles est le moment présent. Franchir le pas de cette porte est possible lorsque celui qui veut le faire cesse de se souvenir d’un passé familier ou de penser à un avenir prévisible. Il remet son attention sur ce qui est maintenant.

Quelqu’un qui s’autorise à franchir le pas au-delà du perceptible, accepte de dépasser ce qu’il pense savoir de lui-même, de ses croyances, des autres et du monde.

Par Stéphane Licodia

Pour télécharger cet article au format PDF cliquez ici.