Émetteur et récepteur d’énergie

Notre corps émet et réceptionne en permanence de l’énergie porteuse d’informations. La fréquence de cette énergie varie selon la boucle des pensées-émotions et influence le message que nous émettons et les informations que nous sommes en mesure de capter.

Les pensées activent les réseaux neuronaux qui génèrent une charge électrique.

Il en est de même pour les émotions qui peuvent être considérées comme de l’énergie en mouvement, qui engendrent une réaction chimique. Une émotion supérieure aura une fréquence rapide et une amplitude faible.

Ces 2 courants fusionnent et propagent un champ magnétique qui correspond à l’état d’être.

Pour changer la vie, changez l’énergie !

La même énergie véhicule les mêmes informations, et le même état d’être capte les mêmes informations. Avec la même énergie, on revit son futur.

Dès le moment où l’attention se tourne vers une émotion ou un souvenir familiers, l’énergie est détournée du moment présent vers le passé (connu et prévisible). Il en est de même si les pensées vont vers les personnes à rencontrer ou ce qui est à faire. Dans ce cas, l’énergie est détournée vers un futur (tout aussi prévisible et connu).

Si l’énergie présente est utilisée pour prolonger le passé ou donner vie à un futur habituel, il en restera très peu pour la découverte et la création d’expérience inconnue dans une nouvelle chronologie.

C’est en modifiant ses pensées que l’état d’être peut être modifié.

Parce qu’ils ne font pas de différence entre ce qui est vécu dans le monde intérieur ou extérieur, le cerveau et le corps peuvent être transformés par le seul pouvoir de la pensée. Il est un fait qu’une expérience vécue intérieurement influence le cerveau et le corps de la même manière que si elle était vécue dans un environnement extérieur. Là où l’attention va, l’énergie va.

Procéder mentalement par l’imagination créée de nouveaux circuits neuronaux. Et la répétition les renforce. Tout-à-fait de la même manière que de vivre l’expérience par des comportements externes.

L’intensité des pensées modifie le corps et l’esprit. La dimension émotionnelle renforce le phénomène.

Si vous désirez télécharger la version PDF de cet article vous pouvez cliquer ici​.