La mémoire n’est pas un disque dur, mais une romancière.

Elle utilise l’imagination pour combler les souvenirs. Elle fait notre histoire. Elle modèle notre identité. La mémoire fait ressurgir le passé dans le présent. Elle permet de se projeter pour décider et agir dans le futur.

La mémoire

La mémoire est une construction et une reconstruction des souvenirs après une expérience vécue. Chaque événement est rappelé à partir du point de de celui qui l’exprime.

Elle n’est pas une copie conforme de la réalité vécue. La mémoire n’est pas un disque dur, mais une romancière qui utilise 2 règles de rédaction :

1. Principe de correspondance
Mémoriser une représentation plus ou moins conforme de l’expérience. Les trous sont comblés par l’imagination.

2. Principe de cohérence
Mémoriser de telle façon à être cohérent avec ses valeurs, l’image de soi et du monde.

La mémoire est une aptitude à se souvenir. C’est une activité mentale qui permet d’emmagasiner, de conserver et de restituer des informations. L’analyse de cette information permet ou non, de classer l’information.

Un souvenir est plus qu’un fait qui a sa date dans le passé. C’est un fait qui a sa date dans votre passé. Lorsqu’il vous apparaît enveloppé de son odeur, de sa chaleur et de son intimité, le souvenir permet à votre conscience de se l’approprier comme une expérience présente.